Commentaires postés sur l'ancien blog (le foughaliblog), de Mai 2007 à Mars 2008

Ce site est la version 2.0 du foughaliblog: il contient tous les articles publiés dans le foughaliblog + beaucoup d'autres éléments rajoutés depuis.

Afin de ne pas perdre certaines informations qui ont été fournies par les lecteurs, j'ai recopié ici des messages postés sur le vieux blog - toutes les questions/anecdotes/éléments concernant Beni Foughal, et aussi le thème Mokrani. J'ai seulement supprimé les messages de lecteurs qui n'avaient pas de rapport avec les thèmes traités dans ce site.

Les messages sont classés du plus récent au plus ancien, je vous conseille donc de commencer la relecture par le bas de cette page web.

 

Les messages sont classés du plus récent (en haut) au plus ancien (tout en bas de la page).

Message commenté : Mises à jour

coin Beni foughal region de Guelma
localisation
Beni Foughal du Nord ouest - ouest ( 25-30 km de Guelma) Taya- Bouhamdane- Roknia - Hamman Meskhoutine
Autour du Djebel , il y avai
Beni Ahmed, Beni Foughal - Beni Amrane
plus bas vers hammam selon la vielle carte ..des Sefkal.........

famille Boukharrouba c'est tout pres de Hammam meskhoutine - Taya ..c'est Ain Hessania - beni Addi

http://www.visomap.com/place-fr/Djebel+Taya/-697777
Pas loin ,
http://photos.guelma.org/
hedi

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Ouaret est un nom arabe, qui signifie "héritier" (sans article definit, car en le definissant ,le nom definit "l'heritier" nous renvoie directement à Dieu, qui est l'heritier finale et absolu .)c'est un des noms de Dieu en Islam .Mais
indefinit il sous entend l'essence humaine ,car l'homme dans l'histoire et la civilistion n'evolue que par l'héritage culturel qui se transmet d'une generation à l'autre .
ouaret ahmed

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Que veut dire en Kabyle le nom OUARET.
salut tout le monde.
Je m`apelle, Ouaret Roger, Je cherche des information sur des Ouaret.Mon grand-pere etait d`origine Kabyle,il est ne en 1897 a timzrit.
Je voudrais savoir que signifie mon nom Ouaret en kabyle.j`ai trouve plein de site sur l`internet aux noms des Ouaret; mais j`ai jamais trouve une explication du nom.En plus j`ai trouve le suivant sur un site de l`ancienne Egypte-

Un uraeus (Amenhotep II, XVIIIe dynastie. Vallée des rois. Le mot latin "uraeus" provient de l'égyptien ancien "ouaret" qui représente le Cobra, symbole de la déesse Wadjet de Bouto (Delta). Porté sur le front par le pharaon, l'uraeus foudroie les ennemis du pays!
Et le suivant sur un autre site.-

L’histoire d’Aokas

Le douar d’Aokas a été créé par décret du 2 octobre 1869. Il a une superficie d 2.202 hectares et une population indigène de 2.245 habitants (Recensement de 1931). Son altitude moyenne est de 300 mètres. Sept fractions forment ce douar : Tabellout, Tixerrubine, Taremant, Aliwen, Mesbah, Aqqar, Ait aissa.

Les Beni M’hamed sont d’origine berbère remontant à une époque très reculée. Les premiers occupants de cette tribu seraient les Ait Makhlouf établis un temps immémorial dans les bassins de l’Oued M’sbah, de l’Oued n Tbellout et sur une partie du territoire situé sur la rive droite de ce cours d’eau et comprises dans la tribu des Ait Ouaret ou Ali aujourd’hui rattachée à celle d’Aokas.

Vers la fin du XVe siècle de l’ère chrétienne, au moment où les Maurs vaincus par les Espagnols repassèrent la mer et se répandirent dans le Nord de l’Afrique (1492) deux familles vinrent s’établir dans le pays sous la conduite de deux chefs riches et marabouts vénérés : M’hamed ou Said Ouled M’hamed ou Mâmmer (notre ancêtre) originaire de Sekiet el Hamra, au sud du Maroc.

Mes Beni M’hamed ont vécu constamment en guerre avec leurs voisins ; ils n’ont jamais payé d’impôts aux Turcs et ils ont toujours joui de l’indépendance qu’ils avaient su conquérir jusqu’à leur soumission, d’une façon définitive au général Rando, après un combat acharné de deux jours, livré au col de Tizi ou Sekka (mai 1853).



Histoire tirée du livre de RAHMANI Slimane intitulé : « Notes ethnographiques et sociologiques sur les Bni M’hamed du Cap Aokas et du Bni Amrous
Et aussi le suivant-

D'après le Sénatus Consulte du 22 avril 1863, Tizi N Berber s'appelait Ait Ouaret Ou Ali, celui-ci fût le fils de Hassan de la dynastie Berbère des Marinides. Ali Ben Hassan Chérif est un Marabout venu de Sakiet El Hamra au 15ème siècle avec sa tribu s'installer à l'est de Bejaia entre les deux rivières actuelles Oued Djamâa et Oued Zitouna du côté ouest du village d'Aokas. A son arrivée à la région, la tribu d'Ali Ben Hassan ne trouva que 02 tribus implantées au pied de la montagne Mesbah plus bas de Kefrida. Ces deux tribus berbères venues un peu plus tôt que leurs frères descendants d'Ali s'appellent les Ait Mekhlouf et les Ait Smail. Ali Ben Hassan eut 04 fils : Allal, Ouaret, Ahmed et Aissa. Ouaret Ou Ali eut également 04 fils : Aissa, Ali, Ahmed et Braham qui formèrent les 04 fractions actuelles : Ait Aissa Ou Ouaret, Ait Ali Ou Ouaret, Ait Ahmed Ou Ouaret, Ait Braham Ou Ouaret. Une 5ème fraction composée de Berbères étrangers à la tribu des Ouaret Ou Ouali se situe entre Aourir et Adrar n Tabelout au lieu dit Medkour. Cette dernière fraction sous le commandement alors du cheikh Si Amar Ou Ldjoudi vivait en parfait voisinage avec les 04 premières fractions. Cette entente est certainement due aux spécificités socio-ethniques communes. Ouaret Ou Ali épousa une femme des Ait Mekhlouf, ce qui était alors contraire à la tradition ancestrale. Cette situation a contraint Ali de chasser son fils de son foyer, ainsi Ouaret s'installa dans l'actuelle Tizi N Berber. Le domicile du patriarche Ali était alors situé au lieu dit Aguemoun (entre les rivières Djemâa et Zitouna), c'est à dire entre Aokas et Bakaro (Tichy).

je serai tres reconnaissant a quiconque,qui pourrait me fournir des informations sur la signification du nom OUARET,et tout ce qui concerne les ouaret.
Je vous remercie d`avance.
_________________
Roger -

Message commenté : Article sur la Tribu des Beni Foughal

Bataille tribale BENKEDIDAH-BENBOUCHAMA
Salam

Quelqu'un peut-il me renseigner sur la bataille tribale qui a eue lieu entre la famille BENKEDIDAH de Beni Foughal et la famille BOUCHAMA ou BENBOUCHAMA pour laquelle des chants célèbres sont restés à travers des générations.

msouilah@usthb.dz
Messaoud SOUILAH

Message commenté : Les souvenirs de Manuel Bugéja

ou mes origines
nous habitants a oumelbouaghi 04 .mesvparents dit que nous de tekesana beni amrane.je suis fils de mouloud de alawa de mohamed de said de ahmed .
mohamed fils unique et je cherche les freres de said et ahmed amrani.leur vis entre 1820 et 1880.et je ne comprend quelle est la relation entre amrani et ouled benzaid
josef

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

ain el m'chaki - ca phénomène naturel
Aujourd’hui en se rendant à cavallo, ma première préoccupation, c’est de se renseigner sur ce mystère naturel qui est cette fameuse source qui se trouve exactement sur les hauteurs de mechta layoune tout prés de selma . D’après le témoignage recueilli auprés des vieux du village: mon père, mon beau père et autres, il s’est avéré que c’est un phénomène naturel très rare, mon beau père me raconte que des français ingénieurs ont conclu dans les années 50, que c’est une nappe phréatique, , nappe d'eau souterraine contenue dans les espaces interstitiels des particules de roches sédimentaires et dans les fissures des roches plus compactes.
Le phénomène est que cette nappe souterraine est contenue dans les fissures de roches, l’eau apparaît un moment puis disparaît; C'est là le mystère!!!
L’eau de cette nappe phréatique, se maintient à une température à peu près constante, très proche de la température moyenne annuelle.
Comme je l’avais souligné, cette nappe, affleure parfois à la surface du sol sous la forme de source, puis disparaît, et c’est là le phénomène, ( des femmes, hommes, enfants, de notre tribue, et meme de ouled m’hamed, ouled saad, texenna … rendent visite à ce mystère naturel.)
d’après ces ingénieurs suscités, c’est comme les vagues de mer, donc probablement une très grande nappe aquifère, c.ad. de l’eau souterraine contenue dans une couche de roche poreuse. Cette couche de roche, ou strate, contient de nombreux interstices qui, quand ils communiquent, permettent à l'eau de circuler à travers la roche. Les nappes aquifères les plus courantes sont contenues dans des couches gréseuses ou calcaires.
Il existe deux types de nappes aquifères : les nappes aquifères captives et les nappes aquifères libres. Une nappe aquifère captive est peu ou pas perméable parce que la strate qui la forme est emprisonnée entre deux terrains imperméables : l'eau ne peut donc circuler que dans la zone confinée. L'eau est sous pression, et elle jaillit si l'on creuse un puits artésien. Il existe peu de vraies nappes aquifères captives, la plupart laissant des quantités appréciables d'eau de la région.
Je m'excuse pour ce long commentaire et vous dire à trés bientot tout en continuant à recueillir des témoignages, et restons en contact.
Fraternellement
Mohamed souilah
Nb : très important!!! ces vieux cités ci haut vous saluent et vous dire que ce travail que nous faisons tous est une merveille, seulement il faut faire vite !!!!
souilah mohamed

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

hommage à nos ancetres foughalis
la région completement abondonnée fait oeuvre de mémoire et rend hommage à nos ancetres.
Alors dire qu'il s'agit d'une region oubliée, non!!!, preuve, nous sommes entrain de travailler, pour faire revivre nos traditions.
j'étais ébloui, par la beauté sauvage, ces dernières semaines en passant à sétif par l'ancienne route colloniale, des images vous seront transmises si vous le souhaitez, et enfin, je rassure mon cousin messaoud souilah, pour lui dire que ton cousin germain hocine avec mounir ben essaid, toufik ben said et enfin notre oncle aimé ali ben khelifa tous de baraki, se sont rendu il ya quelque jours à achira, goubia, ahmarmag, ils ont pris le mechoui au figuier des beni zaid.
je compte sur toi pour passer le bonjour à toute la famille.
souilah med
souilah mohamed

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

foughalis oubliés
bonsoir

pour la première fois de ma vie, je suis parti à sétif via texenna-djimla-beni aziz....
pour la simple raison connaitre la région de nos ancetres, la beauté sauvage à tamezguida....
vous pouvez téléchargez quelques photos récentes dans mon blog: med844.skyblog.com.
j'ai saisi cette occasion pour connaitre quelques familles de foughalis probablement de la branche de abdellah, car ils habitent dans cette région surnommée merdj abdellah.
il s'agit des familles: foughalia, haddadi, boukafda, fénineche, karkadou; je vous transmettrai d'autres noms aprés vérification.
salutations fraternelles
souilah mohamed
souilah mohamed -

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

remercieuments
bonsoir à tous les foughalis

tout d'abord, je tiens à m'excuser pour ce long retard, alors que j'étais entrain de préparer un site, qui demande vraiment du temps comme avait souligné bahia, mais dela, je vous encourage et il est temps de créer un site des benifoughals.
pour cette raison j'ai pas vu ces lettres émanant de mon cousin messaoud, d'alger que je remercie et lui dire bienvenue sur le blog de bahia, le notre.
contacter moi à ces adresses:
souilah2@yahoo.fr
www.everyoneweb.fr/cavallojijel
med844.skyblog.com
www.myspace.com/cavallojijel.

je vous remercie encore une fois et trouvez ici mes chaleureux sentiments fraternels

souilah mohamed
souilah mohamed

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

bonjour
السلام عليكم
أتوجه برسالتي هاته الى السيدة بهية في باريس منذ عامين و أنا أتابع كل موضوعاتك و أبحاثك حول قبيلة بني فوغال .و كل الإخوة الذين كتبو حول هذا الموضوع ومنهم الأخ صويلح محمد من العوانة
أنا أعتز بإنتمائي لهذه القبيلة الشريفة وجد مهتم بتاريخها
لي طلب أود من كل يستطيع أن يفيدني بمعلومات حول ما يسمى بعين الأوقات(المشاكي) الموجودة في مشتى العيون ببلدية سلمى
نكركم على كل المجهدات التي تقدمونها لفائدة الجميع و شكرا
amzilien

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Dictionnaire & Boukalates
Essalam Alaikoum

Tout d'abord je voudrais dire qui a Mr BOURIB qui a écrit 16 décembre 2007 que sa liste de mots est très semblable à la notre, que mon e-mail est cité en bas pour d'éventuels contacts.

D'autre part, en ce qui concerne justement ce dictionnaire des mots foughalis qui a complètement disparu de la circulation (surtout chez la génération actuelle), je propose à Bahia et ceux qui entretiennent ce blog de mettre en ligne une petite fiche à remplir par les intervenants dans laquelle il faut préciser : le mot ancien, sa signification actuelle, la région où il est utilisé, etc...

La même proposition va également aux boukalates (m'hadjiates) qui sont nombreuses chez nous. Ces histoires anciennes ont disparus aussi. La blog peut faire l'initiative de les répertorier avec le même principe (c'est à dire une fiche en ligne à remplir par les intervenants).

Une remarque générale est que lorsqu'un blog commmence à s'agrandir, il faut des méthodes évoluées pour le gérer. Il ne faut pas mettre toujours les choses les unes à la suite des autres, car alors l'accès devient très lourd. Par exemple si je veux voir la signification du mot "aberchel" sans avoir à lire 20 pages pour le retrouver.

En ce qui concerne les boukalates, rappelez vous que la famille algérienne dans les djebels n'avait pas de télévision et rarement la radio. Elle se réunit dans la grande maison et les plus âgées racontent aux jeunes les exploits des anciens et des ancêtres. En hiver, pendant 3 mois et à cause de la neige, on sort pratiquement pas de la maison et on reste devant le feu. D'ailleurs on prépare 90 "jedrates" (grand bois ou troncs d'arbres) pour l'hiver. Et pendant toute cette période les petits apprennent des grands les traditions.

Une dernière remarque est que certaines traditions ne peuvent pas être traduites facilement en français et il serait plus intéressant de les écrire en arabe. Est-il possible? car je n'ai remarqué aucune intervention en arabe. Peut-être que l'ancienne génération est essentiellement francophone !

Je ne pourrai terminer cette intervention sans citer une boukala (la solution dans une prochaine intervention) :

"Telt Tnater We'Ettennira W'Bounechnech W'Tennitouh W'Meriem Fe'Lemrah T'Douh"

msouilah@usthb.dz

Messaoud SOUILAH
Messaoud SOUILAH -

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Foughalis les marabouts
Salam
Les foughalis sont très connus pour leur maraboutisme dans toute l'Algérie. A propos on raconte des histoires diverses et bizarres et des événements pendant les zerdates. Des duels entre les marabouts et des démonstrations de force ou de "sirr" comme un peu partout en Algérie (Aissaouia, Kadiriya, Tidjania, ...). On connait le grand travail de Cheikh Abdelhamid Ben Badis et Tayed El Okbi dans ce domaine de la "touroukia". Ces tourouks étaient précisément entretenues par le colonialisme pour laisser le peuple plongé dans les ténèbres. Mais l'histoire passée est ce qu'elle était, elle n'est pas ce qu'elle devait être. Parmi les histoires qu'on raconte et auquelle a assité mon grand père Cheikh Mokhtar Ben M'barek dans une délégation des "ouled m'hamed" dans un duel avec les marabouts d'une autre tribue, ils ont laissé suspendue en l'air une "metred" (grand plat ou "kasaa") pleine de couscous de de viande après que les gens de la maison les ont dépassé avec ce plat en allant servir les autres sous leurs yeux. Les histoires concernant le "wejd" (danse des marabouts) sont fréquentes. Un marabout peut sauter 5m, toucher le plafond de la maison (qui était très haut puisque son sommet était en forme de triangle), il peut lécher un "menjel" rouge sorti du feu sans courir aucun risque. Les histoires en relation avec les forces ocultes sont aussi fréquentes, ils appellent ces forces les "sellahs". Gare à celui qui mange le "draa" (bras) de viande devant eux.

Qaund la pluie fait défaut, les habitants font la "tammina" et vont la manger devant les tombeaux des saints (Si Yahia, Benouada, ...). J'ai assité moi-même à une de ces scènes quand j'étais petit. Et ce qui est bizarre, c'est qu'on n'avait pas encore quitté le tombeau ("djamaa") et la pluie a commencé à tomber. On raconte qu'un certain foughali a trouvé un troupeau de chèvres à la montagne, il les a ramené avec lui à la maison. En route, il a tiré sa corne à chique ("chemma") et une des brebis lui a demandé "donnez moi un peu de chique s.v.p", il a su alors su que c'étaient des jinns. A El Aouana, juste au dessus de Cavallo (ancienne Aouana) où l'on vend de la viande. Il y a à peine quelques maisons. On égorge plusieurs chèvres dans la journée et on connait celui qui acheté ou non. Plusieurs de la région vous jurent et sont convaincus que ce n'est pas des humains qui achètent cette viande.

Messaoud
Messaoud SOUILAH -

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

chansons anciennes
monsieur souilah messaoud
bonjour
je joins mon voeu au votre pour ce qui est des chansons anciennes
j'aimerais ,si vous voulez bien ,avoir votre e mail afin de rester en contact .
je suis sur qu'il existe quelque part des troubedours dans tour le maghreb pour nous transmettre ce qu'ils connaissent de ces valeurs orales qui font le patrimoine de toute l'afrique du nord et pas seulement de l'algerie
moi, je cherche en particulier le poeme de l'inimitable chanteur auressien " aissa djarmouni", dans lequel il chante la bravoure du bandit d'honneur "messaoud ben zelmat"
merci de votre cooperation
Dahas
dahas_salem@yahoo.fr
dahas

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Chansons anciennes
Salam,

Dans son article du 4 mai 1998 le Dr Boudjemaa Haichour cite dans son article : Génialogie d'une nation "Jijel ou l'espace tribal kétamien" pourquoi Mohamed El Guellil quitta Foughala de Biskra et vint s'installer dans les montagnes de Jijel après avoir égorgé un détachement de soldats pendant leur sommeil suite à la mutilation d'un enfant auquel leur chef a coupé le bras pour un motif futile.

Je dirais que cette histoire est précisément celle qui est commune à tous les foughalis. Elle est racontée par tout le monde, d'où qu'ils soient, en Kabylie, au Sahara, au Sud, au Nord, à l'Est et à l'Ouest.

Dans cette intervention je voudrais rechercher à composer les chansons anciennes qui sont citées en général dans les batailles tribales ou coloniales. Par exemple la chanson "Tah El Hand Ja fi Dkirou. Rabbi Kich Nawii Khirou. Hattou Baathoum Chtay" ... jusqu'à "Ila Soltan Ben Bouchama. Hatta Benkedidah Bey". L'autre chanson racontée par les vieux "Bni Foughal Rakoum Dellitou. Khellitou Bekkacem ou Jitou. Tetaayer Lejyel" ... jusqu'à "Rouhou Jibouhem N'sa wa Rjal".

Ces chansons sont prononcées en général par le "gouwal" qui est en quelque sorte le poète de la tribue ou la mechta. Elles concernent les BENKEDIDAH composées des familles suivantes : Benkedidah, Souilah, Khenien, Mezenner, Boudeffassa qui habitaient les mechtas : Hmarmeg, Goubia, Achira, Grioula.

Toutes ces chansons ont malheureusement disparues. Je sais que certains vieux peuvent se les rappeler en écoutant la "ghaita" que certains appellent "zakkoun". Dans les rhytmes de la ghaita (pas n'importe laquelle) ces chansons existent. Comme elles sont en paroles jijiliennes pures, il n'est pas facile de les retrouver puisqu'il n'y a rien d'écrit.

Pour être au courant de ces traditions, il faut actuellement avoir un âge minimum de 50 ans. Je serais reconnaissant à toute personne qui pourraît m'aider à retrouver les paroles de ces chansons. Particulièrement les gens qui habitent El Aouana, Jijel, Alger (Baraki, Cheraba, Oued Ouchayeh, Lotissement Michel, Vieux Kouba, Jolie vue, etc...)

Merci et bon courage.

Messaoud
Messaoud Souilah

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Traditions
Salam

Je voudrais citer quelques traditions de certaines mechtas de Beni Foughal situées entre El Aouana, Selma et Texanan, plus particulèrement : Hmarmeg, Goubia et Achira.

1) "Ouziaa" : chaque semaine les gens habitant en communauté dans les mechtas sacrifient une chèvre, une vache, ... la coupent et mettent les portions sur les feuilles de "dardar". Pour affecter les portions, quelqu'un se retoune et un autre lui demande à qui cette portion et il cite le nom du bénéficiaire sans voir la viande. Bien sûr, les gens pauvres qui ne peuvent pas payer leur portion sont pris en charge par la communauté et tout le monde mange de la viande.

2) A l'avènement du printemps, les femmes fabriquent pour chaque enfant un disque de galette (kesra) qu'ils couvrent de foulards et les font rouler sur une pente descendante.
3) A la cueillete des olives, on creuse la place du feu "kanoun" un creu qui forme ce qu'on appelle "aguentour" qui est à peu près de 1m de diamètre, dans lequel on mets les olives qu'on écrase à pied.

4) La maison principale de chaque famille est formée de plusieurs parties :

a) "Adday" en bas dans lequel on met les vaches et les chevaux. Au dessus d'adday se trouve la "sedda" où l'on mets les divers objets.

b) "dekkan" qui est un long banc en bois apposé de dos à adday sur lequel s'assoint les hommes et les invités.

c)"agnes" est le milieu de la maison, il est un peu large au bout duquel se trouve le feu "kanoun" doté de 3 pierres qui s'appellent "l'tayef".

d) "settoura" se trouve à l'opposé d'adday et elle est élevée par rapport au sol de la maison. La settoura sert aux chèvres et a une entrée de l'extérieur (c'est à dire du "m'rah"). Bien sûr on peut voir les chèvres et les vaches de l'intérieur de la maison, sauf qu'adday est bas et la settoura est élevée.

e) "el makhzen" se trouve sous la settoura et sert pour stocker l'huile et les produits chers tandisque les autres produits comme le blé est stocké dans d'autres chambres dans ce qu'on appelle "agoubi" qui est une sorte de fut énorme fabriqué avec la bouse de vache la paille et l'argile blanc. Il est doté d'une ouverture à son coté avec un bouchon de liège d'environ 15cm de diamètre.

Il y a beaucoup d'autres constituant de la maison à décrire comme la "mazla" qui est un pot en argile dans lequel on met le beurre rassemblé après battement du lait. Il y a aussi "aghariane" qui est le ballet traditionnel. Il y a "lemtahana" doté d'un bout de bois enfoncé dans sa partie supérieure pour la faire touner qui s'appelle "asgrou" (ça sonne comme "assafou" comme le signe l'un des contributeurs à ce blog, qui est un moreceau de bois tiré du feu à extrémité brulante.

Bonne lecture et je m'excuse pour la longueur car il y a beaucoup de choses à raconter, des choses que j'ai vécues.

Messaoud
Messaoud

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Familles oubliées
Salam

Il y a beaucoup de familles oubliées sur lesquelles on pourrait faire des commentaires sur leurs histoire, leurs traditions, ... ainsi que des familles de Beni Foughal qui habitent les autres régions d'Algérie (au coeur de la Kabylie à Larbaa Natiraten il y a des Souilah, à Guelma il y a des MECHIK, d'autres à Annaba, Sidi Bel Abbes, Tunisie, Maroc, France, ...). Cette entreprise, à mon sens, nécessite une certaine organisation (une sorte de base de données à accès automatisé pour éviter la redondance). J'ai remarqué que les familles de Beni Foughal qui habitent la région située entre El Aouana, Selma, Tekana sont complètement oubliées. Il ne suffit pas de mentionner leur nom. Ce blog ne doit pas constituer seulement un répertoire ou un blog à tendance ethnique. Il faut rassembler les témoignages des vieux avant que le peu de personnes qui restent meurent. S'il y a un avantage de ce blog qu'il faut mentionner, c'est qu'il rappèle aux souvenirs l'algérie profonde, les zones interdites pendant la guerre de libération, les gens qui ont souffert, qui ont supporté le poids de la révolution et à l'indépendance ils n'ont rien eu comme récompense, même pas l'électricité. Ces gens là sont des CHOURAFAS et des saints. J'ai visité, par exemple à Bougie, des petites communes au sommets des montagnes qui ont toutes les facilités de la vie moderne : Goudron, électricité, téléphonne, ... alors que dans la majorité des région de Beni Foughal dans l'axe cité plus haut il n'y a même pas d'électricité, d'écoles, ... Encore une fois, le colonialisme a essayé de passer sous silence ces zones interdites de Beni Foughal et l'Algérie indépendante a fait à peu près la même chose sinon pire, puisqu'elle ne nous permet même pas de visiter ces régions aujourd'hui en 2008. Bien sûr, elle ne nous empêche pas de les visister, mais si on va là bas, le retour n'est pas garanti. Rappelez vous notre collègue Boudjadja qui a perdu sa femme et trois enfants juste à El Aouana. Pour finir cette intervention, j'aimerai remercier ceux qui veillent à l'entretien de ce blog et ceux qui contribuent à son enrichissement (particulièrement mon cousin Souilah Mohamed fils de Tahar d'El Aouana).

Messaoud, USTHB
Messaoud

Message commenté : Article sur la Tribu des Beni Foughal

Hommage à Hmarmeg
Hmarmeg est une petite mechta située au sud d'El Aouana entre les mechtas suivantes : El Djouzat, Goubia, Achira, El Hott, Grioula.

Cette région est depuis 1995 une zone interdite aux algériens dans l'Algérie indépendante.

Parmi les endroits de cette region (que j'ai quittée à 7 ans) je me souviens des endroits suivants : Dbigh, Tazagha, Dahr El Djamaa, Asfay, Dibenbrahem, Kaa El Yafch, El Mardj, Meksiaa, El Harek, Mrijt H'niche (où habitait Souilah Tahar le pere de Souilah Mohamed qui ecrit beaucoup sur ce blog).

Je me souviens de mon grand père Souilah Mokhtar ben M'barek quand il labourait les petits champs inclinés comme une échelle.

Devant notre maison il y a un puit creusé par un obus de l'aviation française. En circulant sur cette terre vous pouvez remarquer les éclats des bombes partout et les maisons en pierre détruites.

Eh bien cette maison était pendant la révolution un point de roncontre et d'approvisionnement pour les mougdjahidines et les moussebilines. Aujourd'hui on est chassé de cette région et on ne peut pas la visiter, elle est devenue une zone interdite comme elle était au temps du colonialisme.

Les habitants de cette région étaient les familles : Souilah, Mezenner, Boudeffassa.

Les derniers sui l'on quitée sont les Boudeffassa.
Messaoud Souilah

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Remerciements
Bonsoir BAHIA;
Je vous remercie de votre attention envers les gens qui veulent savoir d'avantage sur la TBF.
Je vous remercie surtout pour tout ce temps et ces efforts consacrés à BF.
Quant à moi, je donne des bribes ou fragments d'informations en ma possession parfois sous forme de questions en pensant que peut être des "blogueurs" parmi pouvaient compléter.
Bon courage.
Bb

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

je vais essayer de regarder si je trouve quelque chose au sujet de youssef ben amokrane ben Ahmed- je viens de recevoir une liste de condamnés dont certains furent déportés. Je n'ai pas encore eu le temps de la lire en détail - je vous tiens au courant dès que possible
je vous envoie un message perso dans la foulée!
Bahia

PS pour Rahim: la liste est effectivement arrivée. je te tiens au courant dans la semaine!
bahia

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

FAMILLE Mokrani de djidjelli le marabout.
La famille mokrani de djidjelli,Beni siar,Ferdjioua, cavallo, Ben yadjis, oued znati beni foughal sont tous descendants de sidi nacer .
Concernant les écrits de Ferraud, je trouve qu'il existe énormément d'erreures au niveau des années. A titre d'exemple il donne comme date de la mort d'Ahmed Mekki vers 1800 et de l'autre coté, il affirme que Ahmed mekki a été designé par le dey hassen heissein et ahmed bey de constantine .Alors on sait qu Ahmed est devenu bey de constantine qu'en 1826.
L'argre généalogique établi par Rinn est en ma pocéssion depuis 1967.Par contre j'ai l'extrait de naissance de Khadoudja et une Fréda de 1906 ou elle figure comme héritiére.
Concernant youssef ben amokrane ben Ahmed ADEL déporté en nouvelle calédonie, j'aurais souhaité avoir le nom de sa mère, cet élément me permettera de le positionner avec les descendants d'Ahmed de benisiar. Merçi Bahia , vraiment le monde est trés petit, le bonjour a votre famille et a votre mari.
Mokrani abderrah

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

A Bahia et Bb
Il faut que je vois, j'ai entendu parler d'un ancêtre .
Abdallah et aussi Ahmed pour les beni foughal du Djebel Taya


Bahia , je te confirme que certains patronymes dans la liste se trouvent aussi dans le coin Taya- Roknia dans la region de Guelma

Mais M Souilah ne m'a pas dit où il avait trouvé les noms de cette liste .
Est ce que ce sont que des noms du coin Beni Foughal de la region de Jijel- babors - Texenna ?

Si tel est le cas , vous pouvez leur annoncer qu'il ya dans la region de Guelma au nord ouest et ouest de cette ville originaires de Djebel Taya, Roknia, Hammam Debagh des noms identiques à certains dans la liste.

hey hey hey ...... Chaalal ,Boucenna, Deghmane, Djebara, Boukharouba ( Bentabouche - Ain Hessenia).....
Hedi

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Beni Foughal
Bonjour

Il y a effectivement des noms que l'on trouve à la fois vers Jijel- Texenna- Beni foughal ..et vers la regionde Guelma (Djebel Taya- Taya Roknia - et aujourd'hui Hamman Meskhoutine ou Hamman Debagh).

Rien que dans la liste des noms de famille, 3 noms sont dans ma famille .

Sinon que la carte des tribus de la region de Babors Jijel donne des noms qu'on retrouve aussi dans le coin nord ouest de Guelma .


Ainsi Beni Amrane, Beni Ahmed, Beni Ourzedine, Beni foughal , ..........c'est pas beau ça ,
Hedi

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Bonsoir Bb, je ne suis malheureusement pas en mesure de répondre à vos questions...

Les noms de famille que vous citez (Herida, Selamna, Bourouina) n'ont pas été cités pour l'instant comme appartenant à la tribu.

Ceci dit, nous ne savons pas grand-chose au sujet des Ouled Ali, la tradition orale s'arrêtant seulement sur la famille Cheraïtia.

Et je me suis demandé moi aussi si les 'Beni Foughal Ouled Ali' de la région de Guelma descendaient du 'Ali' de l'arbre généalogique...

Si vous avez d'autres éléments au sujet de cette tombe, n'hésitez pas à les faire figurer dans la section 'vos témoignages'. Merci! (je vais déjà faire figurer dans cette section un extrait de votre message)

Bien cordialement,
Bahia
Bahia

Message commenté : Les Chérifs Kabyles de 1804 et 1809

FAMILLE Mokrani de djidjelli le marabout.
SIDI M'HAMED Homme lettré est venu à Beni siar aprés la mort de son pére Sidi NACER en 1597 .Ils étaient 4 fréres.Sidi BETKA Medjana,sidi MOHAMED zaouia Amaden marabout, BOUGIE. SIDI BOUTAMZINE fondateur de la zaouia Tamzania à l'ouest du pays.
Il a épousé une cousine FADEL AMOKRANE(installé à Beni siar aprés la mort de leur pére tué par les Turcs, Salah Rais en 1553 à Boni).
Sidi MOHAMED CHERIF(Pére de SI EL HADJ MEKKI) le 3éme fils d'un Amokrane BEN SIDI ABDELKADER BEN SIDI MOHAMED déja résidant à BENI FOUGHAL.Le marobout désigné par Ferraud est le petit cousin de sidi M'Ahmed AMOKRANE.Dans notre Famille il existe encore des légendes ET UNE TRANSMISSION ORALE DE MA MERE QUI ACTUELLEMENT 92 ANS TRES LUCIDE.La période colionale a maintenue cette différence délibérement pour que les Amokrane et les Mokrani soient des familles différentes, mais elle a oubliée que la terre fait un seul socle et ces familles se sont considérées depuis l'age des temps de la méme famille.Dans mes recherches, je suis parti jusqu'a NOE A NOS JOURS, MAIS MON TRAVAIL RESTE INCOMPLET POUR QUE JE PUISSE LE TRANSMETTRE.SI VOUS POUVEZ CONTRIBUER VOUS SEREZ LES BIENVENU(ES).AVEC MES AMITIEES LES PLUS SINCERES ET LES PLUS RECONNAISSANTES. Abderrahmane MOKRANI.
Mokrani abderrah

Message commenté : Les Chérifs Kabyles de 1804 et 1809

FAMILLE Mokrani de djidjelli le marabout.
SIDI M'HAMED Homme lettré est venu à Beni siar aprés la mort de son pére Sidi NACER en 1597 .Ils étaient 4 fréres.Sidi BETKA Medjana,sidi MOHAMED zaouia Amaden marabout, BOUGIE. SIDI BOUTAMZINE fondateur de la zaouia Tamzania à l'ouest du pays.
Il a épousé une cousine FADEL AMOKRANE(installé à Beni siar aprés la mort de leur pére tué par les Turcs, Salah Rais en 1553 à Boni).
Sidi MOHAMED CHERIF(Pére de SI EL HADJ MEKKI) le 3éme fils d'un Amokrane BEN SIDI ABDELKADER BEN SIDI MOHAMED déja résidant à BENI FOUGHAL.Le marobout désigné par Ferraud est le petit cousin de sidi ahmed AMOKRANE.Dans notre Famille il existe encore des légendes.La période colionale a maintenue cette différence délibérement pour que les Amokrane et les Mokrani soient des familles différentes, mais elle a oubliée que la terre fait un seul socle et ces familles se sont considérées depuis l'age des temps de la méme famille.
Mokrani abderrah

Message commenté : Les Chérifs Kabyles de 1804 et 1809

Bonsoir, le livre de Rinn serait particulièrement intéressant pour vous...

Malheureusement il est très difficile à trouver. Il est possible de le lire à la BNF, mais vu la densité d'informations et le nombre de pages, il faut prévoir plusieurs jours, voire plusieurs semaines, pour étudier le tout en détail!
Pour avoir tenu le livre entre les mains, je peux vous dire qu'au début du livre Rinn présente l'histoire de votre famille.

Sinon, effectivement, la famille Mokrani est liée à la tribu des Benifoughal: il y a le lien historique et aussi par lien de mariage.

Sur ce blog, outre la section 'histoire de la famille Mokrani', vous trouverez aussi des elements pouvant vous intéresser dans les articles 'saga de la karasta'.

Le livre de Rinn est inaccessible à la photocopie et à la reproduction à la BNF. Je dispose toutefois d'une copie de l'arbre généalogique ancien des Mokrani qui figure dans ce livre, un de mes oncles ayant pu en faire une photocopie à Alger il y a très longtemps. J'ai déjà envoyé ce document au site jijel.info, et je vais le publier à nouveau ce soir dans le blog, j'espère que cela vous aidera.
Bien cordialement,
Bahia

PS: pourriez vous m'envoyer un msg sur mon adresse e-mail svp? J'aimerais en savoir plus sur vos recherches. Merci!
bahia

Message commenté : Les Chérifs Kabyles de 1804 et 1809

Histoire famille Mokrani depui la période Senhadja, hammadite à nos jours
Votre site est extraordinaire, vous apportez des informations trés interréssentes. Le lecteur reste sur sa faim. Entrain d'élaborer l'arbre généalogique de la famille Mokrani,Amokrane, Ben Amokrane, Ouled Amokrane, El Mokrani, El fadel, Guendouz, Bournane, Boutamzine,Boumezrag, Ounnougha. Liste trés longue,compliquée faute d'archives, des déplacements des membres de cette famille pour echapper à l'oppresseur depuis la période hillalienne.Vous faites référence C.Feraud.Rinn (introuvables)peut étre vous pouvez me les communiquer, vous serez d'une grande contribution.Les Mokranis ont des alliences avec votre illustre famille Béni Foughal.MERCI A TRES BIENTOT.
Mokrani abderrah

Message commenté : Article sur la Tribu des Beni Foughal

slt
je desire conaitre l origine de mon arbre génalogique de mon de famille bouhabila inci ke ma patrie mere
faridtiko

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Factions BF
1- Notre mechta s'appelle BOUASLI. Cet appellation vient elle de "BOUASLA" nom d'un des trois fils de notre premier ancêtre selon l'arbre généalogique présenté dans ce blog??!! Il es confirmé que ces habitants sont de la fraction de OULED OUARET.

2- Au milieu du cimetière (commun à plusieures mechtas)y'a un gourbi (qu'en appelle "djamaa") et à l'interieur une tombe d'un saint vénéré qu'en appelle SIDI ALI BEN ABDELLAH. En plus les habitants de certaines mechtas avoisinantes telles que NATOR, CHAHNA, MERDJ... son appelés les OULED ALI et ils portent les noms de HERIDA, SELAMNA, BOUROUINA et autres. Est il (le meme) ALI, Un des sept fils de SI MD EL GUELIEL??!!

N.B.: Les mechtas citées ainsi que la notre sont situées juste aprés celle de HAMZA (2 ou 3 km) vers le sud ouest (partie Est de la commune d'EL AOUANA)
Bb

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Arbre généalogique
Bonjour à tous,
je suis très contente de voir ce blog, je suis très attachée à mes origines, je suis une Kirat de Aouana, mais j'ai toujour vécu à alger même mes parents, mais je sais que nous avons un bled dans un endroit qui s'appel Ghalimene, j'aimerais bien connaître mon arbre généalogique, ma limite s'arrête à l'arrière grand père de mon père je crois qui s'appel Atmane, je serais très contente de monter un peu plus haut dans mes origines, merci beaucoup et bonne contituation.
Foughalia -

Message commenté : Gardes-forestiers : informations complémentaires

Forestiers de BF
Bon retour;
Pendant les années 60 et 70 (50??) y'avait un garde forestier qu'on appelait "garade (garde) Laarbi" et il n'est pas de la région. Je sais qu'avant les evenements, il habitait encore à HAMZA au sud du barrage de Kissir.
A l'epoque il ete le seul a incarnait l'etat(force public surtout), les gens le redoutaient et ses interventions depassaient ses prerogatives
Grand merci
BB

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

ahhhhhhhhhhhh bni foughal
bonjours je vous remmmercie beaucoup pour l'excellent travail que vous avez fais,mon grand père chiheb sadi dit SADOUN nous a raconté la méme vérsion sur nos origines(beni foughal).il y a une legende qui dit que les beni foughals on des pouvoirs de prédir l'avenir(rèves qui se concrétisent souvant)et il dit IL FAUT EVITER DE CONTRARIER UN FOUGHALI CAR LA MALEDICTION TOMBERA SUR VOUS.avez vous des échos dans ce sens

merci
chiheb

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

LIEN DE PARENTE
bjr je vien ici donne juste un petit detail sur les nom de famillavec certain famille deja cite ici comme fagaas- benkdideh - grine -boussena - hanke- deghman-chalouche e de ma connaissance 1 - la famille boulahlib a pas mal de lien de parente -hamer el aine
GULISTAN

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

rectifacatif (commentaire du 12/01/08)
Je voulais dire:
....femmes issues de Beni Amran, Beni Zoundai, Beni Caid...etc.
Quand à Beni Khetab, je ne peux ni confirmer ni infirmer.
Merci à tous.
Bourib -

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Réponse à BAHIA (commentaire du 08/01/08
Bonjour.
Effectivement, la plupart des mariages se faisaient à l'interieur de la tribu et parfois meme entre cousins et cousines, néanmoins,les mariages avec les autres tribus etaient chose courante. Parmis les femmes mariées au BOURIB on trouve celles issues de Beni Amran, Beni Zoundai, Beni Khetab...etc. Comme mentionné dans dans mon precedent commentaire, les foughalis n'ont jamais été "enchainés" par des regles, lois, traditions ou us propre à la tribu. Le foughali a toujours été libre et notamment dans le choix de sa future femme.
Bourib

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

la famille foughali
certes à benifoughal on ne connait pas de famille portant le nom de Foughali , mais ça n'explique pas que ces familles ne sont pas originaires de Benifoughal.Leurs ancêtres ont,peut être, quitté ce territoire pour d'autres contrées il y a longtemps et ils ont gardé la filiation de Foughalis,
dans leur nouveau milieu on les désignait par ce pseudo en relation avec leur origine (c'est répandu en Algérie)et qu'ils ont gardé jusqu'à l'arrivée du récencement de la fin du 19e
siécle.
en tous les cas J'ai connu des familles à ANNABA et en Kabylie portant ce nom et ils sont convaicus que leurs ancêtres arrivaient de la région de Jijel. bonne recherche.
aziz -

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Réponse aux méssages "filiation" et "recherche d'origine"
Bonne année 2008
Je crois qu'il est unitile de chercher à distinguer entre le vrai et le faux foughali. Pour moi est foughali toute personne se "déclarant" foughali tel qu'il l'a appris de ses aieux à travers ses parents et grands parents comme nous tous. Je ne vois pas l'interet de celui qui fait une "fausse déclaration". De plus, les limites géographiques sont plus ou moins bien cernées et les trbus voisines connues.
Je pense que le vrai interet de la tribu est justement d'avoir le maximum de foughali et notre role là et de chercher ceux qui ne savent pas qu'ils sont foughali et non le contraire.
Nous ne devons pas oublier aussi que les foughalis et les membres des autres tribus de la région (contrairement à l'usage dans d'autres régions) ont toujours etaient libres et n'ont jamais poser comme condition ou critere l'appartenance tribale pour les liens de mariage...brassage des habitants de la tribu et autres. Les femmes mariées aux BOURIB par exemples portent tous les noms des familles BF en plus des autres tribus avoisinantes.
Cequi compte c'est le patrimoine culturel...
Bon courage à tous
Bourib

Message commenté : Vos petites annonces

Salam alaikum.

Quel travail. merci à vous tous!!!!
Bonne fête!

Mon nom est Mehalleg et nous venons de Texana Beni foughal. Mon père ne sait remonter qu'à 4 générations et je ne sais pas si nous sommes des Beni foughal.
voici ce que je peux vous fournir en espérant avoir de vos nouvelles inshaAllah.
boudjema (mon père) ben El hachimi, ben Mohamed, ben Mhammed,ben Abdullah.

jazakum Allah u raïr.
Posté par mehallegS, 25 décembre 2007 à 12:37
mehallegS

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Bonsoir,
je suis tout à fait d'accord avec ce que vous dites - la liste des familles contient probablement des noms de familles qui habitaient sur le territoire de Beni Foughal mais qui n'étaientpas issues de la tribu, (le territoire BF englobait plusieurs tribus, le nombre a varié selon les époques - jusqu'à onze tribus au maximum ).
Pour l'instant les informations que j'ai reçues sont issues d'un nombre assez restreint d'informateurs, il est donc difficile d'effectuer des recoupements.
La problématique est plus simple pour les familles qui ont gardé la mémoire de la branche à laquelle elles appartiennent (ouled ouareth, ouled khaled, etc...).
La problématique peut aussi être rendue plus complexe par le fait que la tribu a essaimé des sous-groupes. Prenons par exemple deux grands groupes identifiés pour le moment : les BF de Jijel, les BF de Guelma => la liste des noms ne se recoupe probablement pas entre les deux localisations , certaines branches peuvent avoir disparu par exemple à Jijel et continuer à exister à Guelma, et, réciproquement, certaines familles BF de la région de Jijel n'ont pas essaimé à Guelma => selon l'origine du lecteur, la liste des noms spontanément reconnus comme 'faisant partie de la tribu' peut varier beaucoup...

Bien cordialement,
Bahia
bahia

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

FILIATION
LA FILIATION DES BENI FOUGHAL (DESCENDANCE)

Comme promis dans mon message de remerciement et de reconnaissance du 17 décembre 2007, c’est avec autant de détermination et de convivialité que j’essaie d’apporter mon humble contribution à l’enrichissement de Foughaliblog. Cependant, avant toute autre chose, je tiens à vous faire part de mon point de vue concernant la filiation de certains noms de familles à la tribu des Beni Foughal. En effet, selon les témoignages rapportés par nos parents et grands parents j’ai relevé que certains noms cités ne font pas partie à ma connaissance des descendants directs des Beni Foughal, mais des autres tribus cohabitantes dans cette même région. Les listes ainsi proposées ont été concoctées à mon sens sur la base de l’appartenance de ces familles à la même zone géographique reconnue comme espace d’implantation de la tribu des Beni Foughal, et qu’en conséquence, cette affiliation est faite apparemment sur la base du lien de sol et non de sang, ce qui est contraire à l’usage et au principe d’identification de la filiation déterminé généralement sur la base ‘génétique’ d’un groupe donné.
Il faut reconnaître quand même, que cette vaste région montagneuse s’étalant entre les monts des babors et la luxueuse côte ouest de Jijel était également partagée par d’autres tribus entre autres: Beni-medjaled, Beni-zoundai, Beni-ouarzeddine, Beni-khezar et Beni-sekfal, selon un espace déterminé pour chacune d’elle. Cette proximité a favorisé des déplacements d’une zone à une autre et a contribué incontestablement à une sorte d’osmose ou de dilution interfamiliale. De ce fait, il est très aléatoire d’être affirmatif avec autant de conviction et de simplicité sur la filiation des uns et des autres, d’autant plus, à ma connaissance aucune étude scientifique explicite n’a été établie dans ce sens et que les rares initiatives entreprises à ce jour n’ont fait que reprendre des témoignages et des récits contés par les anciens. Il faut reconnaître que ces louables initiatives étaient rapportées d’une manière éparse, présentant parfois même certaines contradictions et n’ont jamais fait l’objet d’aucune analyse contradictoire. Chacun gardait à lui seul sa petite « boite de pandore » dans son petit coin.
Le mérite de ce blog, c’est justement cette formidable occasion donnée à tous les foughali en mettant à leurs disposition l’ensemble des éléments et faits relatifs à l’histoire de notre région et nos origines et cette possibilité offerte à chacun de nous pour contribuer à l’enrichissement et surtout à la vulgarisation de ces informations et témoignages, en les canalisant et les centralisant dans ce blog. Cette démarche permettra ainsi à chaque Foughali d’accéder à ces informations et de pouvoir les traiter d’une manière sereine et objective tout en apportant bien évidemment des correctifs jugés nécessaires. A un stade donné et au moment opportun, il serai donc judicieux de faire ressortir une synthèse de l’ensemble des éléments et des faits rapportés par les différentes sources, mais présentant une certaine unanimité, d’où cette indéniable émergence de véracité et de légitimité tant recherchée.
Sur ce, je vous donne rdv pour bientôt.
Benamirouche Abdelkader d’Alger / natif de Selma
Un authentique foughali et fier de l’être.
BENAMIROUCHE Abd

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

recherche origine
Salam alaikum.

Quel travail. merci à vous tous!!!!
Bonne fête!

Mon nom est Mehalleg et nous venons de Texana Beni foughal. Mon père ne sait remonter qu'à 4 générations et je ne sais pas si nous sommes des Beni foughal.
voici ce que je peux vous fournir en espérant avoir de vos nouvelles inshaAllah.
boudjema (mon père) ben El hachimi, ben Mohamed, ben Mhammed,ben Abdullah.

jazakum Allah u raïr.
mehallegS

Message commenté : Collecte d'informations

Généalogie
En lisant l'arbre généalogique présenté sur le blog trois "noms" ont attiré mon attention:
1- Bouasla: le nom de la mechta des "BOURIB" est BOUASLI.
2- Gherouille: c'est peut etre GRIOULA nom de la mechta des MEZENER.
3- Aanaouka: le mot peut venir aussi du nom de AANAKA ou 3NAKA qui veut dire jeune chevre.
BOURIB

Message commenté : Collecte d'informations

Vieux chene-liege 2
Ce qui m'a poussé à ecrire sur le vieux chene-liege vénéré (voir le 16 et 18/12/07)c'est que cette information constitue peut etre une référence, un temoignage pouvant aider les specialistes à remonter à l'origine de cette vénération (ou "religion") et de la situer dans l'espace et dans le temps (poste-islamique ou anterieur). A cet effet, je lance un appel aux specialistes pour nous expliquer ce "phenomene".
Merci.
BOURIB

Message commenté : Introduction au Foughaliblog

Reconnaissances et remerciements
Vous ne pouvez pas imaginer ma grande surprise en découvrant ce blog sur la tribu beni foughal.En parcourant ce dernier, j'ai ressenti cette surprise couvée par un certain mélange de fierté, de joie et de bonheur et que je n'arrive d'ailleurs meme pas à expliquer,ni à trouver l'expression reflétant réellement l'immense intensité de ces sentiments.
Un grand et éternel merci pour vous pour ces moments de plaisir.
Ceci étant,j'exhorte tous les authentiques foughali quelque soit le lieu ou ils se trouvent à contribuer avec abnégation à l'enrichissement de ce blog.Pour ma part je vous donne rdv pour bientot inchallah.
De la part d'un authentique foughali : BENAMIROUCHE Abdelkader d'ALGER, natif de SELMA et trés fier de l'étre.
BENAMIROUCHE Abd -

Message commenté : Les souvenirs de Manuel Bugéja

Vocabulaire 2
Quelques mots de la région:

Tafellileste = hirondelle
Assalou = passage (fait) dans la neige
Azreg = passage (chemin)
Aouzour = dépotoire d'ordure
Addey = écurie
Aberchel = bouc
Outoula = Lapin
Tagarfa = corbeau
Azwigh = un genre d'oiseau
Araz = guepe
Assouat = rocher
Ablat = galet, pierre
Boufartatou = papillon
Azguene = moitie d'une galette
Aferghmouss = museau (bouche) d'une souris ou semblable
Annagh = partie superieure de l'interieur de la bouche
Allene = cerveau
Akajjour = figue seche (ouverte et sechée au soleil)
Akjouj = recipient en liege pour remplir ou boire l'eau

Merci à tous
bourib

Message commenté : Les souvenirs de Manuel Bugéja

Vocabulaire
Bonjour;
Selon un specialiste, l'appelation Béni Foughal vient du mot AFOUGHAL (resonance berbere)qui veut dire arbre dont le tronc est vide (un arbre très vieux) et un roseau (à cause du vide à l'interieur).
Autre information qui me parait interessante:
Dans notre mechta y'a un grand chaine liege tellement vieux qui avec l'érosion du sol repose sur ses grandes racines au point ou on peut se mettre au dessous. Je me souviens que pendant les vacances des années 70 les gens et surtout les vieilles femmes venaient de la mechta et d'ailleurs pour la "ziara" comme avec les marabouts. Ce chene s'appele "YEMMA M'LAAROUK".
LAAROUK = les racines.
Abientot
bourib

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

La soif de connaitre ses origines
Bonsoir;
Je vous remercie. Soyez tranquille, je vous assure d'une chose: le nombre de gens qui s'interesse à la tribu et à la région en général ne cesse d'augmenter (fini le complexe...). Il faut les intéresser d'avantage et à travers ce blog, vous avez crée le grand cercle de BF et par la meme occasion, la boite de données ou les gens trouveront ce qu'ils cherchent et donner avec plaisir ce qu'ils ont en possession.
Bon courage et à bientot.
bourib

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

je suis d'accord avec vous...dans certaines familles des souvenirs/traditions sont encore vivaces, mais dans d'autres familles tout est déjà presque oublié...Le problème est d'arriver à établir le contact avec ceux qui 'savent' encore, et à les convaincre que ce qu'ils savent intéresse beaucoup de gens, et que le fait de 'déposer' ces savoirs à l'écrit permettra à la communauté de se les ré-approprier. Malheureusement certains me répondent encore 'ce sont des trucs de vieux, ça n'intéresse plus personne'...et il y a 20/30 ans les gens trouvaient que mon père perdait son temps quand il faisait des recherches sur les BF!

Et pourtant, si nous oublions nos racines, et que nous n'analysons pas ce que nous 'portons' implicitement en nous - notre culture, notre histoire, nos valeurs, ... - alors comment pourrons nous savoir qui nous sommes?

Bien cordialement,
Bahia
bahia

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Patrimoine
Bonjour;
Nous avons d'un coté les gros moyens technologiques (web, informatique...etc) et humains (niveau culturelle en progression) et de l'aure coté la disparition à une vitesse vertigineuse de notre patrimoine (lexique, chant, dance, orfevrerie, poterie...etc) et de la génération transmetrice de ce patrimoine.
Il faut faire vite et avec la participation de tout le monde. Merci
bourib

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Juste un salut
Bonjour à tous;

Je viens de découvrir ce site par hasard et je me sens comme planer sur les hauteurs de Béni Foughal qui s'étend de Béni Yajiss à Cavallo et Selma. J'ai noté d'un ancien document (acte de vente)que les "Bourib" sont les descendants de la fraction Béni Foughal de Ouled Ouaret.

merci.
BOURIB B.
bourib

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

Autres histoires entendues sur Beni foughal


J'ai aussi entendu une fois une histoire d'une femme originaire d'Arabie ou d'Egypte qu'un lointain ancêtre Beni Foughal aurait epousé et ramené d'Egypte. Cette histoire est bizarre

Une personne des environs de Guelma aurait entendu dire que les Beni Foughal pourrait avoir des liens avec les Mozabites .
Beni Foughal mozabite ? ou voulait il dire l'Islam Ibadiste ?
Ce que l'on sait c'est que les Beni foughal etaient localisés dans une region qui a été fortement marquée par le Kharedjisme adopté par les Ketama( Babors et Ikjan le haut lieu du Kharedjisme) .
hedi

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

Bonjour,

Bahia
Quand j'ai ecris que les Beni Foughal du Djebel Taya s'accordaient sur une origine dans les montagnes derriere Jijel, je pensais grosso modo aux montagnes au sud ouest de Jijel , vers Goubia , Babors .

Ils disent pas qu'ils sont de Jijel ville . Mais pour situer, on cite la grande ville la plus proche et qui soit connue .

En revanche , dans les environs de Taya , les gens disaient à propos des Bni foughal ,ce sont Jwajla ou alors Kbayel . Les Bni Foughal de Taya disent d'eux mêmes qu'ils sont d'origine Jwajla et certains disent d'origine Kbayel . Cela en devient confus mais bon ce qui fait l'unanimité c'est les montagnes derriere Jijel ( Babors probablement ).Les anciens ne donnaient pas le nom de la montagne , du lieu precis d'origine probablement oublié ou alors j'ai pas eu le temps de rencontrer celui ou celle parmi les plus agés qui m'aurait donné plus d'infos encore sur leur arrivée au Djebel Taya probablement vers la fin du 18° siecle en 1770 (?) )
hedi

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

le nom mouzali
S.V.P vous qui faites un grand travail pour notre tribu surtout pour toi cher souilah pouvez vous me donner plus d'information sur la famille mouzali.
mouzali

Message commenté : Etudes sur la Kabylie, Carette, Livre 1 : dénominations

super le blog, plein d'infos!!!!!!!!!!!!!!!!!!
et puis c bien que ce soit des gens de chez nous qui cherchent le passé, et pas tjrs les coloniaux !!!!!!!!!!!!!!!!!!

le fait qu'un nom de tribu veuille dire quelque chose en berbère n'enleve pas le probleme: les noms de tribus peuvent s'etre deformer avec le temps,
avec les annees on oublie l'origine et il est plus facile de chercher une ressemblance avec un mot de tous les jours.
la remarque sur le tigre, c'est un peu du 'il est fier comme un bar-tabac' votre truc : dans 200 ans plus personne se rappelera d'ARTABAN, et y'a un mec qui t'expliquera que l'expression vient de 'tabac', un truc qu'on avait le droit de fumer à l'époque !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
koukoo

Message commenté : Etudes sur la Kabylie, Carette, Livre 1 : dénominations

Bonjour,

Merci pour votre message.
Effectivement, l'hypothèse de Carette est que le sens soit 'les habitants de Rat'.
=> là encore on trouve un nom qui offre une double possibilité étymologique, comme pour les Beni Foughal avec Foughal/ Ifogha.
Au final pour ma part je dirai que mon avis est moins tranché que le votre: toutes les hypothèses me semblent ouvertes :-),

De plus, les populations touarègues auxquelles se réfère Carette sont des Touareg du Nord (voir les autres articles à ce sujet dans le blog), qui ont la peau très claire. La problématique est là encore la même que pour les Beni Foughal qui comptent aussi beaucoup d'éléments blonds ou roux aux yeux bleus.

Cordialement
bahia

Message commenté : Etudes sur la Kabylie, Carette, Livre 1 : dénominations

Beni Ir' at' en
Bonsoir,
D'abord tout mes remerciements pour cette investigation que je trouve très intéressante même si cela mérite quelques révisions de certains points.Comme par exemple le nom de "Beni Ir'at'en"
qui signifie en berbère de kabylie "Ait Irathen" c'est à dire les fils ou les habitants d'Iraten. Selon ces derniers le mot Iraten signifie "Tigre" et en plus la majorité de la population de cette tribu est blanche et aux yeux bleus. C'est pourquoi il me semble que l'hypothèse de de la ville de R'at est à l'origine du nom de la tribu est sans fondements.
tamurth -

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

Bahia, Zoundaï, ne vous fatiguez pas, on ne pourra jamais départager les hypothèses.

Si vous faites des recherches sur le net, vous verrez qu'il n'y a aucune différence génétique entre arabes et kabyles, c'est juste le bain culturel qui fait la différence. Vous ne vous en sortirez jamais

1. zoundai tu as raison effectivement ma mère m'a dit que dans ma famille on ne se croyait pas d'origine cherifienne
2. mais les attia disent bien qu'ils sont cherifiens
vous ne parlez pas de l'origine des noms de famille: les français ont donné bcp de nouveaux noms aux gens avec l'etat civil. mais les benifoughal (et peut êtes aussi les autres tribues je ne sais pas)ont gardé leur noms, on ne leur en a pas donné de nouveaux Donc les noms de la tribu doivent être d'origine berbere comme vous le dites. Par contre les français ont déformé les noms en les enregistrant, en tout cas c vrai pour la famille de ma mère
karimfoughali -

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

Comment des gens religieux venant de Saguiet el Hamra, et qui se prétendraient d'une origine chérifienne, peuvent ils passer à côté de tout ça!

même s'il se trouve à Djebel Taya, qui se trouve dans la même province qu'est Constantine !
Et en plus, beaucoup d'entre eux étaient amené à aller dans leur terre d'origine !

Il faut être raisonnable !
Zoundai

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Bonsoir,

Les Beni Amrane du Nord Ouest de la ville de Bougie, sont une colonie des Beni Amrane de la wilaya de Jijel !
Je ne pense pas qu'ils aient la même thèse sur l'origine de ces derniers !
Zoundai

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

Hedi,
Cela est aussi lié au fait que les Beni Foughal du Djebel Taya ont effectué un déplacement supplémentaire par rapport aux Beni Foughal des Babors: ils sont une sous-fraction des BF du Babor... Donc effectivement cela paraît normal qu'ils placent leur origine dans les montagnes derrière Jijel....
bahia

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

C'est vrai Zoundai que les beni foughal dits de Guelma , en fait du Djebel taya voire Djebel Grar au nord ouest de Guelma , à 10 km de hammam Meskhoutine ..n'evoque pas ce Saguiet el hamra qui a envahi les discours .

S'agisssant des Almarabitoun ,Almoravides issus du sud maroc , rien ne dit que sur leur route , ils n'auraient pas '' embarqués '' avec eux des gens du moyen atlas plus au nord ( voir carte - Boulemane etc ) ou de la region de Fes.

une fois arrivés dans toute l'Afrique du nord , en Algerie ..tous ces gens autour des Ribats et dans les douars ,auraient plus ou moins été assimilés et se seraient assimilés à l'origine du mouvement Almoravides( Saguiet el hamra)

J'invite aussi les curieux a rechercher si le lieu dit intitulé '' Ketama'' visible sur carte expedia .com au nord de FES, sud Rif, pas loin de Taza et du douar Beni foughal au Maroc ne serait pas le resultat ..de l'alliance Myknaço - Ketamienne , Myknaça ( tribu qui adonné son nom à Meknes) dont parle Ibn Khaldoun dans son enorme etude .

Difficile de deceler l'origine ou les origines des Beni Foughal.

Mais c'est vrai que les Beni Foughal du Djebel Taya n'invoquent pas une origine maraboutique. Jamais je ne les ai entendu invoquer une origine maraboutique. (aucun rapport ou volonté ancienne de ne plus y faire reference Black out ?)
Zoundaî est bien informé , les Beni foughal du Djebel Taya s'accordent juste sur l'origine dans les montagnes derriere Jijel .
Hedi

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

J'ai oublié les M'rabat, Marabouts ou Almoravides, n'ont pas d'arbres chérifiens, mais étaient de très grands religieux, et tous des Berbères Sanhadja, donc des Branès qui se sont installés par affinité dans des régions où vivaient des Branès comme eux !
Zoundaï

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

Bonsoir,

Kahleras et Kel Herass, n'ont absolument rien à voir !
Le premier est 100% d'origine arabe et signifie celui qui est "noir de tête".
Le second est 100% d'origine berbère. En effet, Kel dérive de Aguellid, et a pour sens "clan". Quant au terme herass il vient tout simplement de Aharas qui signifie "lion".

Parmi toutes les hypothèses que j'ai pu entendre, la majorité convergent vers une origine des Babors.L'une affirme que vous êtes des B. Kerdouz, l'autre que vous êtes des B. Zoundaï, en plus vous êtes pris en sandwich entre deux concentrations de Beni Zoundaï. L'un va du village Babor jusqu'à derrière Irraguen, l'autre près d'El Hot!
Encore plus, il y'a sur vos terre, un lieu-dit dénommé Ketama, les B. Foughal de Guelma vous diront uniquement que vous êtes des Qbayel lhadra et n'ont jamais entendu parlé de Saguiet el Hamra.

Je vous laisserai conclure, par vous-même !

A la rigueur on pourrait croire à une origine Kutâma, ou sinon une tribu alliée, vivant parmi elle, telle que Adjissa, Uchtata, Sanhadja ou même un sous-groupe des Ketama, tel que Sedouikech ou Zouaoua! Toutes des tribus Branès, vivant entre elles, par affinités !
Zoundaï -

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

Bonsoir Zoundaï,

Effectivement, le fait que la racine du mot Foughal puisse être la même que celle d'Ifogha n'est pas un point suffisant en soi. Ce qui a mon avis étaye l'hypothèse, c'est plus particulièrement le nom Kel Herass.
Ce qui permettrait d'avancer, c'est effectivement de travailler sur la localisation: il nous faut connaître les routes traditionnelles de déplacement des Ifoghas, pour voir si les localisations des Foughal sont proches de ces routes (ceci est valable aussi bien pour Jijel que pour les Fourhal du Maroc).
Cauvet parle de routes transverses Nord-Sud, sans les détailler...et j'ai bien trouvé une ou deux références de livres qui détaillent ces routes, mais je n'arrive pas à localiser de bibliothèque ayant ces livres en France...La seule chose dont je sois certaine, c'est que beaucoup de routes anciennes Ifoghas se croisaient 1) à Temassinine; 2) à Gourara.

Bien cordialement,
Bahia
Bahia

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

bonsoir,

en berbère, il y a un prénom Bawar qui était éponyme d'une tribu à l'époque romaine, plus connu sous la forme latinisée Bavares (et Babares). Elle laissa son nom au massif des Babors, à la confédération qui y vivait et la tribu proprement dite des Babors. On a ainsi la séquence : Ibawaren-Bavares/Babares-Babors.

Comme on a :
Koidamousioi-Ukutameni-Kutâma
Zimizes-Mezimezes
Ifuraces-Ifoghas
Cedamus-Ghadamès
etc ...

On remarque que les racines se sont conservées malgré les modifications subies par la latinisation puis par l'arabisation. Seules les voyelles changes !
De plus :
Ifoghas, désigne en berbère le corps jaune de l'oeuf.
Fughal, signifie fou et par antiphrase grand, bien portant ...
Deux mots différents, je vous laisse donc conclure !

l'homonymie ne signifie pas pour autant la communauté d'origine, les noms de tribus étaient des surnoms ou des prénoms courants au Moyen-âge.
Comme Beni Amran et Beni Khettab.
Seule la localisation peut appuyer une origine.
zoundai

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

C'est exactement notre type !
zoundai

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

bonjour!
dans la tribu ont trouve un type physique qu'on ne retrouve pas dans la région des Babors.
des hommes et des femmes très grands avec le visage très long et le bas du visage en triangle. les hommes ont le nez special aussi. il y en a dans toutes les familles, beaucoup chez les ouled khaled et benhabyles.
ont dit aussi que les gens de la tribu ont tous un trait sur le bras. moi je l'ai .
karim_foughali -

Message commenté : Le 'Dictionnaire de toutes les localités d'Algérie' de Marius Outrey

woouaw
Merci pour tout ces documents,mon nom de famille c'est FOUAGHLA d'el fedjoudj ,Guelma .
les beni foughal y'en a à Guelma,et je pense qu'ils y sont originaires.
sam

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

FOUAGHLA
salem,

Et le nom de famille Fouaghla ??
C'est mon nom de famille ,et on me dit que je suis des beni Foughal !!

QU'EN DITES VOUS ?
sam

Message commenté : La piste Ifogha: remarque (capitale) n°4

Bonjour,

je vous confirme qu'il n'y a aucun mais vraiment aucun lien entre Beni Foughal et Touaregs Ifoghas, l'hypothèse a pris une tournure dénuée de toute réalité. Je prépare depuis un moment un ensemble d'argumentaire et de document que je mettrai à disposition sur mon blog. Une chose mon ancêtre Zoundaï a lui aussi fuit après s'être vengé d'une troupe de turque qui avait tranché la cuisse de son neveu. Ceci parcequ'il avait mangé, de faim,la cuisse d'un poulet qui fut servi à la troupe !
Cette histoire à ma connaissance est racontée dans la plupart des tribus de la wilaya de Jijel, Nord de Sétif et Est de Bougie, ça ne peut être dons un argument convainquant !
L'auteur Cauvet, qui ne connaissait pas du tout la langue berbère, est l'un de ceux qui ont basé leurs hypothèses sur la ressemblance entre noms qui ont des significations bien distinctes. D'ailleurs c'est le seul qui l'a fait avec le nom de Foughal ! Il n'y en a pas d'autres.
Beaucoup d'autre cas sont connus chez d'autres auteurs !
J'en cite quelques exemples, conçernant les Kutama et l'antiquité, dans mon blog. Les Bafours sont, par un auteur qui en a fait l'étude, rattachés aux Bavours (Babours, Bavares).
De toutes les façons, il y a si peu de source conçernant la période qui précède le début de la colonisation, que remonter plus loin en se basant sur des histoires fabuleuses est vraiment hasardeux.
Finalement, vous êtes des Berbères (sûrement des Kabyles, je vous le démontrerai) et c'est ce qu'il y'a de plus sûr !
zoundai

Message commenté : Mise à jour de l'arbre généalogique de la Tribu des Beni Foughal

arbre généalogique de la Tribu des Beni Foughal
BONSOIR
Tout d’abord je vous informe, que ce texte je l’ai traduit intégralement du texte original écris en arabe, et j’espère bien réussir.

Cet arbre généalogique et historique de la tribu des béni foughal a été établi par le défunt EL HASSANI ben Abdallâh, ben Ahmed, ben Ali, ben Moussa,ben Aissa, ben Touffoula, ben Tayeb, ben Hachem, ben béni Mahzoum, ben Kouriche, ben Abdellah, ben Ali, ben Zine el Abidine, ben Idriss, ben el Hassan, ben el Hocine, ben Fatma Zohra bent ou fille du prophète Mohamed que dieu répande sur lui sa bénédiction et son salut .
Mr.EL HASSANI sus cité, s’est déplacé de Sakia el Hamra (tribu ou groupe ou population émigrante et proche au prophète) ; donc son déplacement s’est déroulé durant le mois de carême, l’an 111 Hijra.
( dieu seul peut le savoir et le confirmer).
Après son déplacement de sa demeure très lentement et jour après jour jusqu’à son arrivée à la tour ou Kalàa des Béni Hammad (région Biskra)
Devenu citoyen de la région, il s’est marié avec une femme qui s’appelle fatma et qui a eu 3 enfants. L’un d’eux s’appelle guellil. Et c’est à partir de lui que naisse notre tribu des béni foughals et a eu 7 enfants : KHALED, ABDELLAH, ATTIA, OUARET, BELKACEM, ALI et AZZOUZ. Après leur déplacements de la kalaa des béni hammad jusqu’au lieu DJIRASS au sud de la montagne d’el ma el bared, ils ont tous vécus en pleine montagne et sont devenus de vrais citoyens de la région djidjelienne ; seulement l’un des 7 fils ATTIA), s’est déplacé coté est au bord de mer prés de collo.
( sur le texte original, c’est écris Kalla, qui se trouve prés de Annaba)
c’est ce que nous avons trouvé, après l’avoir réécris, le défun Ahmed ben si Saadi, ben si Mohamed, ben Khedim Allah, ben Belkacem, l’an 1328 hijra ; et dieu seul peut le savoir et le confirmer.

Je vous remercie, et vous dire à très bientôt
SOUILAH Mohamed
cavallo djidjelli ou
CFPA sidi abdelaziz DJIDJELLI
Email: souilah2@yahoo.fr
med844.skyblog.com
SOUILAH Mohamed

Message commenté : Article sur la Tribu des Beni Foughal

suite
Bonjour Bahia
Le Nom laib et d'Ouled Ouaret.

J'aimerai vous parle un peu de la mechta d'El djouzet et ses habitants,elle est située entre guerrouch et bir el halouf et du coté Est il y a la mechta de M'sila on y trouve beaucoup d' arbres fruitier surtout le noyé dont son nom a été attribué à la mechta, ses habitants sont les ouled ouaret dans les familles sont les suivants:
les ouled Salah (Bouhadjirma,Hayoune,Djehaich)aussi Benzaida,Laib.
salah

Message commenté : Article sur la Tribu des Beni Foughal

reflexion
A ma connaissance beni ouarzeddine ne font parti de beni foughal. Aussi je vous sugere de rajouter les suivants dans la liste des habitants de beni foughal: LAIB - MEZENNER - BEN BRIKA.

A BIENTOT IN CHALLAH.
salah d'el djouz

Message commenté : Les Ouled Attia et les Beni Foughal de Guelma : une colonisation indigène

Bonjour

Dans la region de Taza , sud rif ou nord de Fes.......il y a aussi un lieu denommé Ketama.
Des grandes tribus comme les Matamata, les Sanhadja et aussi els beni foughal semblent avoir eu des ramifications partout.

Ex les Matmata ont donné leur nom à un massif dans les environsde Tiaret mais le m^me nom se retrouve en Tunisie.

quant aux Sanhadja , on les retrouve dans la region de Skikda mais aussi dans l'ouest algerien

Pour le lieu Beni Fourhal dans la region de Taza au maroc on peut emettre l'hypothese qu'il decoule des alliances dont parle Ibn Khaldoun entre les Myknaça et les Ketama . Nous sommes quand m^me au nord du Maroc et on est loin du sud maroc et de Saguia el Hamra .

On peut aussi emettre l'hypothese que ce lieu Beni Fourhal soit liée au mouvement de tribus issues de Saguia el hamra.

Pour revenir aux Beni foughal de la region de Guelma , en fait le nord ouest de Guelma , Taya .
Ils se sont transmis leur histoire , ils savent qu'ils viennent de la region de Jijel mais une chose est frappante , il n'invoquent pas une origine maraboutique Saguia el hamra contrairement aux familles dite maraboutiques notamment de Kabylie de Tizi Ouzou qui l'invoquent quasiment systematiquement.

Dommage que beaucoup d'anciens des Beni Foughal de la region de Taya soient decedés mais y en a encore , il faut tomber sur ceux qui savent et peuvent transmettre.

En gros l'arrivée des Beni Foughal dans la region de Taya Roknia dateraient du 18° siecle en 17... ? Efectivement ils se sont implantés , ont construit, ont cultivé la terre .
Hedi -

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

recherche tribu ouled m'hamed
bonjour !

je suis vraiment content du travail de fourmis que vous realisez à travers les recherches effectuées sur la trubu des beni foughal qui à porté ses fruits et je vous en felicite , je suis à la recherche d'informations sur la tribu des ouled m'hamed d'el aouana et je ne trouve pas grande chose sur le net (à part un aticle peu renseigné de Mr Haichour B.) , je vous serais tres reconnaissant de me faire parvenir toute information sur cette tribu
cordialement
rahim
rahim

Message commenté : Le 'Dictionnaire de toutes les localités d'Algérie' de Marius Outrey

rectificatif
Il s'agit pas du nord est de Guelma mais bien du NORD OUEST de Guelma limite wilaya de Skikda .
Djebel Taya !! , Djebel Grar !!
Taya ! Roknia !
Beni foughal probablement arrivés là à la fin de la periode turque.

et/ les autres , les expulsés des Babors en 1871 vers la region de Guelma

Mille mercis à Bahia et à M Souilah que je recontacterai .
Hedi

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

cherche
grand slt pour toi parceque tu fait un grand travail 10000000 merci meme je ne trouve pas ma famille a la liste ..
svp dit moi a la famille *BOUHEZILA* DE AIN AGHADOU LA COMMUNE DE SELMA BEN ZIADA
EN TOUT LES CAS MERCI ET BON COURAGE
SOFIANE
sousitou45

Message commenté : Le 'Dictionnaire de toutes les localités d'Algérie' de Marius Outrey

Bravo
Bravo,

tout simplement bravo

Si ça continue on va faire un meeting special Beni Foughal ..ceux des Babors et ceux du nord est de Guelma .
Hedi

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

histoire de beni foughal
un citoyen risider a foughala biskra cherche plus de l histoire de beni foughal..et la familles aux nom...louaifi...
bouzidas

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

Renseignement
Bonjour Bahia,

je porte à votre connaissance que d'après mon grand père, notre famille "ZEMOULI" appartient à la fameuse tribu BENI FOUGHAL, je cherche la branche de mes ancêtres.

Cordialement,

Sebti ZEMOULI
ZEMOULI

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

foughala - BISKRA -
BONSOIR
Effectivement nos anncetres possedent des terres a FOUGHALA- EN PARTICULIER LES OULED OUARET

SALUTATIONS
SOUILAH Mohamed
SOUILAH Mohamed

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

troublantes coincidences
bonjour
1. c'est quand meme troublant de constater que les beni foughal qui se trouve bien au nord, ont un village , à 40kms est de biskra, qui porte le meme nom "foughala" ? QUEL RAPPORT Y A TIL ?
2.un ancetre apparemment commun aux beni attia de collo et ceux de sidi moussa ( tolga - biskra)
merci de m'eclairer
dahas de tolga
dahas -

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

CHIHEB
Bonjour,

Parmi les noms sus-cités des familles appartiennent à la tribu BENI FOUGHAL, je porte à votre connaissance que le nom de ma mère est CHIHEB, son village natal ainsi que celui de son arrière grand père est HELIOPOLIS PRES DE GUELMA donc elle est d'origine Foughali, et je vous informe que j'ai élaboré un arbre de famille avec le "GENEALOGISTE " DE FORMAT GEDCOM.

Cordialement,

Rabah OURFELLAH
KOUKOUPLUS -

Message commenté : Merci!

El Mechaki
Salut les Foughalis

El Mechaki cest le nom d'une grande source d'eau situe a mechetta laayoune au coeur des beni foughal, l'eau sors continuellement du pied d1 montagne, le spectacle commence lorsque soudainement un grand jet d'eau coule d'en haut a travers une fissure est dure environ 15mn ( ce phenomene est naturelle il est bien connu ds les zones carstiques ou la pression atmospherique de 1 bar empeche l'eau de sortir , le canal deverse son eau lorsque la pression depasse 1bar) la source est frequemment visitee surtout en ete les femmes la visitent pour son pouvoir fertilisant...
Si vous voulez la rendre visite et avoir le jet d'eau or el-Kablla il faut etre accompagne d'un/une fougahli sinon il ya une chanson a chanter
YA BENI FOUGHAL WA ESSYADI HANOU ALIYA...
(desole je ne sais pas la suite)

Merci
Fenicien

Message commenté : Article sur la Tribu des Beni Foughal

c'est intéressant
je cherche la famille:( bazine ) nous sommes originaires de la tribu des beni foughal d'après notre arbre généalogique .merci de pouvoir me guider et me renseigner sur mes origines .. me contacter svp et merci d'avance ...bien cordialement ... Bazine ali de guelma
liberateur24

Message commenté : Article sur la Tribu des Beni Foughal

zaouia de sidi ali ben amor
bonjour monsieur
j'aimerais contacter aussi , une personnalité d'autorité , appartenant à la celebre zaoui rahmania de tolga ,des ouled sidi ali ben amor, afin de savoir si jamis "on possede" au niveau de cette zaouia une information relative à la tribu des ouled sidi m'hamed ben moussa enterré à s'haira , et aussi des informations concernant le mausolée de sidi abderrahmane enterré à tolga
prière de m'envoyer , si possible , la reponse directement à mon e mail
tos mes remerciements
dahas
dahas -

Message commenté : Article sur la Tribu des Beni Foughal

généalogie
bonjour
merci pour les informations sur la genealogie des ouled sidi moussa de tolga, mais je reste toutefois sur ma faim car ce que je voudrais savoir ,c'est :
qui est ce sidi m'hamed ben moussa
qui est ce sidi abderrahmane, un de ses descendants
qui étaient ils , des saints, des chef guerriers, des mecenes
pourquoi sont-ils restés celebres ?
appartenaient-ils aux tribus des banou hillal ou bien sont-ils les descendants de idriss fondateurs de la dynastie de fes ?
A quelle date peut-on les situer ?
Y a t il un document qui en parle ?
encore une fois tous mes remerciements
dahas

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

merci pour tout ce travail accompli!
j'ai plus d'informations sur les himrane
je vous laisse mon adresse mail contactez moi
ps: JE SUIS une himrane née en 1952 à beni foughal justement! et mon père né en 1928 tjr vivant pourra vous éclaircir davantage
merci
une bloggeuse

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

un petit cadeau aux foughalis
aujourd'hui je vous joint une trés vielle chanson que chantait ma grande mère, et aujourd'hui ma mère, que tous les anciens foughalis connaissent,cette vieille chanson originale traduit l'histoire que nous a donné BAHIA;je vais essayer de vous la traduire.
"ma mère me raconte qu'aprés le long voyage qu'a fait notre arrière grand père du sahara,arrivant a el ma el bared, fedj toufah" avait chanté:
1-ana fi soukna foughali:(moi en habitation je suis foughali).
2-oua djaneni fi sahra kane:(moi, mon bien,ma demeure était au sahara)
3-hada rabi rade aalina oua esskenna fi djebel zane:(notre dieu a voulu qu'on habite dans les montagnes de zen)
4-tah ehdid oua djeb edkirou oua hatou baadahoum echtay:(ce passage parle d'une bataille que nos ancétres avaient remporté)
5-ida kane boucha... salatane hata el foughali bay:(si boucha... est soultane, el fougali bey).

je souhaite que vous avez apprécié cette chanson originale que chantait nos ancétres que je salut en votre nom.
nb: merci à BAHIA D'avoir éclairci nos contacts, vous trouverez mon blog sus-cité plus haut.
A TRES BIENTOT
SOUILAH Med
SOUILAH Mohamed

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

réponse BAHIA et à ALI de béni amrane
bonjour
tout d'abord les grands remercieuments reviennent à vous BAHIA et AZIZ d'avoir eu l'idée de créer ces blogs et parler de nos ancètres qui ont une grande histoire riche et propre,quand à moi c'est vrais que je suis trés fier d'étre un vrais foughali, pour la simple raison, je connais leur histoire.comme j'avais souligné dans l'une de mes lettres, plus de 90 pour cent des foughalis que je vous ai cités dans mes messages, habitent ALGER, et ils ont commencé à connaitre votre BLOG.

Quant à vous ALI de béni amrane, je vous remercie pour votre lettre super sympa et vous dire que la tribu des béni amrane est la plus proche à la notre béni foughal(coté familliale ou autre)
je vous remercie tous et à trés bientot
Med SOUILAH
SOUILAH Mohamed

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

salamo alikom
saha monsieur suilah
je suis ali de bni amrane la tribu voisine de bni faughale et bni khatabe.
c vrais que notre origine c'est de sacias alhamra a oued a dhabe.moi j'ai trouvé bp des familles a saccia alhamra comme la meme que les familles des bni amrane ......dans aussi des famille a atlas de maroc et a surya et egypte .apres mes recherche sur les racines de bni amrane je trouve que les bni amrane c'est des vrais arabe c'est t'une grande tribu destribué sur tts le maghreb algerie.tunisia.maroc.lybie ...ect
BNI AMRANE c des freres AMER et IMRANE
que trouve que le tombe des deux frere situé a egypte ...
par ce que le nom de ma grand mer (mer de maman)
c'est FAROUNE ....§§§§§
AH oui c bien ca mais il y a un famille ici d'origine de COURAICHE ..A MAKA MOKARAMA
PLUS QUE SA JE TROUVE AUSSI UNE FAMILLE D4ORIGINE MEXICAINE (MIXICO).tts les homme de cet famille c comme les mixicain le visage la taille ...ect

MMM C BIEN LES RECHERCHE SOUILAH BON JOURNE
ali de bni amran

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

hommage aux anciens des beni foughals
il est vrai que la tribu des béni foughal est l'une des plus grandes et importantes en ALGERIE.
Entre les montagnes des babors ou elma bared ou guerrouche et les hautes collines ...arrosées par des dizaines de rivières qui s'écoulent vers la mer. les petits villages aux maisons anciennes et éparpillées et typiques, ce décors naturel et magnifique était le refuge de nos arrières grands pères qui étaient tous de grands guerriers.
de là, permettez moi de rendre hommage aux anciens des beni foughals, et merci à tous ceux qui ont eu l'idée de créer ces blogs pour nous aider à se connaitre mieux .

bien cordiellement

SOUILAH Mohamed
SOUILAH Mohamed

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

slt
c quoi l orrigine de la famille benhabiles c vrais que se sont des espaniols
mohamed

Message commenté : Article sur la Tribu des Beni Foughal

identité
c'est une recherche superbe que vous avez fait car je me retrouve un peu dans cette genealogie.
CEPENDANT, j'aimerais etre fixé sur la position des ouled sidi moussa dont est issu sidi abderrahmane , grand cheikh enterré à tolga ( biskra) . PEUT ON AVOIR DES DATES POUR SITUER UN PEU les activités de chacun ?
MERCI A L AVANCE
dahas

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

à quel branche appartien ce nom?
je porte le nom " belliroun " qq part j'ai trouvé que c un des noms des foughalis à guelma, donc j'aimerai bien me confirmer si c juste ou pas.?
tt mes remerciments..
belliroun

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

BONSOIR;
je viens de recevoir quelques branches à lesquels
se rattachent les familles ci-dessus, ils m'ont été fournis par une dizaine de vieux que j'ai rencontré hier dans une féte à cavallo, croyez moi combien ils sont fiers d'etre foughalis et ils m'ont raconté beaucoup d'histoire que je suis entrain de reconstituer, par l'occasion ils vous passent tous un chaleureux bonjours;
BRANCHE DE OULED KHALED
1-boutaoui- 2 hariti- 3 mouhoub 4- mouzali
5 djakhnoune- 6 bouhlassa- 7 belaaradj
BRANCHE OULED ABDEL AZIZ
1- boulakhiout-2 bouchabou-3 nouassa-4 bouras-
5 brinet-6 krineh.

au revoir et à trés bientot
Mohamed SOUILAH
SOUILAH Mohamed

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

familles manquantes
bonjour.
je vous pris de rajouter les familles ci-dessus
de foughalis, que j'ai pu receillir aujourd'hui
à cavallo, croyez moi que la liste restera
ouverte, vu l'importance de cette tribue.
par ailleur, je vous transmetterai l'arbre de
chaque famille dés que possible.
1- HAMMOUD- 2-BRIGHET- 3-HIMRANE- 4-HIOUAL-
5- KAHL RASS 6- KIRAT- 7- BOUDRAA- 8-BOUHDICHE
9-BOURIB- 10-BOUBENNA- 11-BEGGAH- 12-HIRECHE-
13-BOUDOUID- 14-BERRAHAL- 15-BOUTAOUI-16-HARITI- 17-GEKHNOUNE-18-BELARADJ- 19-BOULAYOUT-
20- NOUASSA- 21-BOUCHABOU- 22-SIFOUR-
23- KHACHMAR- 24-BOUKARIT- 25MERABET-
26- BOULAHLIB- 27-LATRACHE- 28- HARIDA...
PS: UN GRAND SALUT DE LA PART D'EL HADJ
TAHAR SOUILAH
A TRES BIENTOT
Mohamed SOUILAH
SOUILAH Mohamed -

Message commenté : Portrait du Bachagha El Hadj Mohammed El Mokrani

Je viens de trouver 3 références supplémentaires sur l'insurrection de 1871...il doit en exister milles autres certainement!

Rambaud, A., L’Insurrection Algérienne de 1871.
.. Nouvelle Revue,1891.

Rapport Général sur la liquidation et les résultats du séquestre collectif et nominatif à la suite de l’insurrection de 1871.
Alger, 1878, 16p. et 51p.

Margon, R.de., Insurrections dans la province de Constantine, de 1870 à 1880.
Paris, 1883, 211p.
SAMI

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

réponse à bahia
je viens de contacter mon père par téléphone, il m'a confirmé que toutes les familles sus-citée ( les 33 familles)s appartiennent à la branche:
OULED OUARETH, tout en excusant si j'ai oublié un nom, je resterai toujours en contact .
A TRES BIENTOT
Med SOUILAH
SOUILAH Mohamed

Message commenté : Familles de la tribu des Beni Foughal (tradition orale)

foughalis oubliés
bonsoir .
pour vous donner plus de noms de famille des foughalis, je me suis déplacé à cavallo, cette première liste m'a été fournie par mon père:
1-SOUILAH 2- BENKADIDAH 3- KHENIENE 4- GRINE 5-BENAMARA6- FEGAAS 7-GUESSAB 8- HADDAD 9- MEZENNAR 10- BEN BRIKA 11-BEN ZIADA 12- HAYOUNE 13-MAACHOU 14-KIHALOUCHE 15-BEN SAADA 16-BOUHLIB 17-DAGHMANE 18-BEN ZAID 19-ADJEROUD 20-ADJRAD 21-BOUCENNA 22-CHOUIAL 23-HANK 24-BEL HADJ 25-BOUDRAA 26-BOUDOUDA 27-HASSOUAL 28BOUDEFFASSA 29 BEKHMA 30DEFFAS 31NEKAA 32-BELLAKHAL 33CHELLI...
vous voyez que vous avez oublié beuacoup de noms, je vous pris de les rajouter et vous pris d'accepter mes remecieuments de la part de mon père el-hadj souilah tahar.
A TRES BIENTOT
Mr.souilah med
SOUILAH Mohamed

Message commenté : Généalogie des Beni Foughal (selon la tradition orale)

salam aleikoum
sincerement je vous remercie du fond du coeur pour ces informations precieuse qui mont fait revenir au temps des ancetres mon pere me raconte tjr ces version deferente meme mes oncles dieu aie leures ames mais comme tous les jeunes ont prend pas ca au seriuex et en senfoutent mais kan en se revielle en trouve que le temp a passer j'esper lire encore des choses sur notre aarch "beni fougal" en faite je suis un hariti et j'aimrais connaitre wlad ami et bnate ami et la famille en genral. dieu vous aidera dns votre travaille et a bientot .salam aleikoum.
foughali -

Message commenté : Généalogie des Beni Foughal (selon la tradition orale)

sidi m'hamed ben moussa
bonjour monsieur
je trouve que ce que vous faites est d'une tres haute importance pour que chacun retrouve la trace de ses ancetres afin de retracer sa propre genealogie, et partant reconstruire son identité.
Dans ce cadre la, j'aimereais que vous m'informiez dans la mesure du possible sur la genealogie de sidi m'hamed ben moussa,dont je suis issu. Il est enterré a quelques kms au sud de biskra. Sidi abderrahmane , un de ses fils , est enterré à Tolga.
dahas 

Message commenté : Portrait du Bachagha El Hadj Mohammed El Mokrani

Un petit plus pour les passionnés ... Il existe également un article en rapport avec cette actualité de

RINN Louis, « Deux documents indigènes sur l’histoire de l’insurrection de 1871 », parue dans la Revue africaine, 1891, p. 21-37

Concernant ton ouvrage écrit par le Lieutenant-Colonel Bey.. je pencherais pour une ancienne édition de la SNED sans certitude, mais cela peut être une première piste de recherche.
SAMI

Message commenté : Portrait du Bachagha El Hadj Mohammed El Mokrani

Concernant Rinn..
La couverture présente une citation de lui tout comme elle présente une citation de Mokrani.

Rinn a bien écrit un ouvrage dont le titre très détaillé est "Histoire de l'insurrection de 1871 en Algérie" paru à Alger en 1891 chez l'éditeur Jourdan.

Il semble qu'il soit paru également un article de Rinn dans la Revue "Le Sud Ouest Economique" dont le siège devait se trouver au 6 place Saint-Christoly, à Bordeaux, sauf erreur, et dont le numéro donné ci-dessous pourra facilement être retrouvé dans une grande bibliothèque:

"Rinn Louis: L'insurrection de 1871 - Paris 1891 Sud-Ouest Economique N° 333-335 : L'Afrique du Nord - Publications"
SAMI -

Message commenté : Portrait du Bachagha El Hadj Mohammed El Mokrani

Je pense même qu'il doit s'agir au vu de la couverture, plus d'une édition algérienne que française..il faudrait chercher dans une bibliothèque plus spécifiquement algérienne..comme la Bibliothèque Nationale à Alger ou au centre culturel algérien à Paris et recherche par le titre et l'auteur les ouvrages existants et similaires qui pourraient correspondre.
Ainsi il serait facile de retrouver la maison d'édition algérienne qui a pu produire cet ouvrage du Lieutenant Colonel Bey sous le titre de 'L'Insurrection de 1871" qui est légèrement différent du titre de l'article "L'Insurrection en Algérie de 1871" reparu dans la Revue Historique en 1992.

Je pense même que cet article de la R.H. doit sans doute en dire plus d'un point de vue biographique sur l'auteur lui même et sans doute y retrouvera t'on même pour une identification plus précise son vrai prénom....
SAMI -

Message commenté : Portrait du Bachagha El Hadj Mohammed El Mokrani

BONJOUR
L'OUVRAGE DONT TU FAIS REFERENCE S'INTITULE PRECISEMMENT:
Bey (lieutenant-colonel A.), "L'Insurrection en Algérie de 1871", Revue Historique des Armées, n° 1, 1992.

Il ne s'agit dont pas d'un ouvrage de Rinn Louis comme tu l'as cru ..la couverture fait juste référence à une citation de Rinn.
L'auteur "Bey A." est bien cité mais son prénom n'est pas certain ni clairement identifié...

Il existe dans le fichier de la BNF un "Bey, Antonio Figari (18..-)" ayant écrit sur l'Egypte
ottomane. Cela pourrait correspondre...pas de références d'ouvrages sur l'Algérie...peut être s'agit de lui mais sans certitude! A poursuivre..

La photo en facade de Mokrani n'est sans doute qu'un agrandissement..mais peut être devrais tu compléter ta recherche dans des archives militaires françaises
SAMI -

Message commenté : Article sur la Tribu des Beni Foughal

Généalogie
D’après les traditions, les Ouled Attia descendent en ligne directe d’El Houssein Ould sidi Ali qui avait épousé FATHMA ZAHRA fille du prophète que le salut soit sur lui. Sidi Ali était cousin de celui-ci. El Hossein fut assassiné à la Mecque par les Beni-Mouaouia. Ses enfants émigrèrent au Maroc et s’établirent à Saquia El Hamra. Là, le premier enfant que fit zahra en arrivant au Maroc fut Attia père des Ouled Attia.



Après une guerre intestine dans la tribu, une fraction des Ouled Attia émigra et vint se placer à l’oued Zhour dans un pays abandonné à l’époque.

Leur arbre généalogique a été minutieusement conservé par leur caïd Salah ben saad.Ainsi, la généalogie des Ouled Attia se rattachant au saint pur, illustre et glorieux Sidi Moussa habitant la région de Sahira, il s’agira sans doute du doussen ou se trouve la mosquée de sidi moussa, située à 40 km de Biskra sur le chemin de cette ville aux Ouled Djellel.

Cet arbre généalogique fut recopié à la demande de son fils descendant, Mohamed fils de Salah, fils de Saad fils de djamaa fils de Mohamed,fils d’El Khalfi, fils de Amor, fils de Bourebia, fils de Djamaa, fils de Braham, fils de Ali, fils de Attia, fils de M’hamed (El Guelil), fils de Athmane, fils de Saad, fils de Ghanem, fils de Khelifa, fils de Mansour, fils de Zin, fils de Zeid, fils de Khaled Ennacir, fils de Salem El Ikhlas, fils de Abdelkrim, fils de Houssein, fils de l’imam Ali El Assakar, fils de l’imam Mohamed El Mourhada, fils de l’imam Ali Erridha, fils de l’imam Moussa El Khadhim, fils de l’imam Djamal Essadek, fils de l’imam Mohamed El Badr, fils de l’imam Ali Zin El Abidin, fils de l’imam El Hossein, fils de Fatima Zohra, fille du prophète que dieu répande sur lui sa bénédiction et son salut.
Setifis 

Message commenté : Introduction au Foughaliblog

Bravo !!
Superbe idée que de lancer ce blog sur les Beni Foughal en particulier et sur Jijel et sa région, merci pour les infos pertinentes que tu distiles déja sur jjiel-info et que je ne manquerai pas de suivre sur ce blog.
Bouchmen -